Publié dans Irlande, Voyage et Escapade

Légende et Folklore Irlandais

“Tous les pays du monde qui n’ont plus de légendes seront condamnés à mourir de froid.”

(Patrice de La Tour du Pin)

 

L’Irlande, terre ancestrale emplis de créatures fantastique, est l’un des pays qui regorge le plus de légendes. Entre fascination et émerveillement, les légendes apportent une dose de magie dans notre vie et sans doute, contiennent-elles aussi une part de vérité.

Ayant eu la chance d’arpenter ces terres sauvages et mythique, je n’ai malheureusement pas trouvée de trèfles à 4 feuilles, je n’ai pas non plus fait la rencontre de leprechauns ni dansée avec les fées sous un clair de Lune mais j’ai pu tout de même expérimenter quelques une de ces traditions pour le moins surnaturels.

 

  • La croix magique de Glendalough

 

Situé dans le comté de Wicklow, le monastère de Glendalough était à l’origine un lieu de retraite spirituelle et emplis de sérénité pour Saint Kevin, captivé par la beauté du site. Entre montagnes, lacs et falaises, le lieu est en effet pour le moins époustouflant.

Ainsi, dans le cimetière du monastère se situe une haute croix celtique et la légende voudrait que la personne qui arriverait à entrelacer totalement la croix de ses bras ait le droit à un vœu !

Malheureusement pour moi, mes bras furent trop courts et je n’ai pas eu le droit à mon vœu (contrairement à l’une de mes amies sur la photo) mais ce n’est que partie remise puisque les lieux à souhait ne manquent pas en Irlande !

dscn0253

 

  • La pierre de l’éloquence de Blarney Castle

 

Situé au sommet des vestiges du château de Blarney, à 8km de la ville de Cork, Blarney Stone est une pierre qui fut intégré tout en haut des créneaux du château. La légende voudrait que quiconque embrasse la pierre se voie octroyer le don de l’éloquence. La chose n’est pas si aisée car la pierre étant situé en contre-bas, il faut s’allonger et pencher la tête en arrière. Mais n’ayez crainte, un membre du personnel est toujours présent pour vous soutenir !

A l’origine, Cormac Laidir MacCarthy, bâtisseur en chef du château, aurait invoqué la déesse Cliodhna (personnification de la beauté et de l’amour dans la mythologie celtique irlandaise) afin de gagner son procès. Celle-ci lui aurait alors conseillé d’embrasser la première pierre qu’il trouverait sur son chemin vers le tribunal. Exécutant son conseil, il gagna son procès par son éloquence exceptionnelle soudaine et incorpora par la suite cette pierre au parapet du château de Blarney.

Avec le temps, de nombreuses personnalité s’essayèrent à cette légende et embrassèrent la pierre, notamment Winston Churchill, Billy Connolly ou encore Mick Jagger.

Aujourd’hui, Blarney stone est l’attraction phare du site et des touristes viennent du monde entier s’essayer à cette légende. Il faut désormais compter entre 1h et 4h de file pour avoir la chance d’embrasser la pierre de l’éloquence et obtenir, ne sait-on jamais, le don tant convoité.

Moi-même je m’y suis essayé (photo à l’appui) mais je n’ai pas remarqué de changement significatif. Peut-être cela viendra-il avec le temps, ne perdons-pas espoir !

imgp7165

Voici un poème d’un barde Irlandais du nom de Francis Sylvester Mahony rendant hommage aux pouvoirs supposé de cette pierre :

Il y a une pierre que quiconque embrasserait
Il ne manquerait pas de devenir plus éloquent ;
Il pourrait grimper jusqu’à la chambre d’une dame,
Ou devenir un membre du Parlement.
Il se transformera en noble « spouter » pour sûr, ou
“An out and outer to be let alone :”
N’essayez pas de la freiner ou de le déconcerter ;
C’est un pèlerin de la Pierre de Blarney ».

 

  • La pierre fer à repasser de Kylemore

 

Situé dans le domaine de Kylemore, au pied du lac Pollacappul et dans un oasis de 600 hectares au cœur du Connemara, la légende dit que cette pierre en forme de fer à repasser fut lancée entre deux héros mythologique lors de la bataille des Géants, les figures légendaires Cú Chulainn et Fionn Machuail.

Tandis que le géant Fionn résidait dans une montagne appelée « The Diamond », appartenant au Parc National du Connemara; Cú Chulainn, lui, vivait de l’autre côté de la vallée sur une montagne appelée « Dúchruach » (sur laquelle repose Kylemore Abbey). C’est d’ailleurs lui qui lança la pierre, au cours d’une énième dispute, vers le visage de Fionn. Néanmoins, il rata sa cible et la pierre atterrit dans l’actuel domaine de l’abbaye de Kylemore.

La légende dit que les personnes, qui faisant dos à la pierre, parviennent à lancer un caillou par-dessus leur épaule et au-dessus de la pierre, verront leur souhait se réaliser !

Personnellement, j’ai réussi du premier coup et j’ai eu le droit à mon petit vœu magique et rêveur (mais son contenu est un secret) !

imgp8941

A qui le tour ?   🙂

 

 

IMGP5351.JPG

« Si vous ne croyez pas en la magie, vous ne la trouverez jamais. »

Roald Dahl