Publié dans Tuyaux malins et Conseils astucieux

Aménager sa chambre dans un style Explorateur !

Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours été passionnée par le 19ème siècle. Il me vient toujours à l’esprit les grandes explorations, les progrès scientifiques, les romans de Jules Verne, l’Aventure à l’état pure ou tout était encore possible.

A ces pensées, ma folle imagination s’émerveille de milles choses et de milles lieux : à la poursuite d’une découverte incroyable à bord d’une montgolfière, à la ruée vers de nouvelles expériences à bord d’un train à vapeur, à la conquête de nouveaux territoires à bord d’un sous-marin fantastique…

 

Ce siècle n’était pas biaisé par les nouvelles technologies aliénantes, par cette mondialisation consumériste et cette société essayant de nous formater, aux prix de notre Liberté.

 

Je pourrais laisser mon esprit vagabonder ainsi par écrit pendant encore plusieurs centaines de lignes, glorifiant ce siècle d’aventure, mais là n’est pas le propos.

Cela fait plus de 9 mois que j’ai rendu mon appartement où j’ai vécu presque 3 années de vie étudiante et trépidante, faisant mes premiers pas dans le monde du voyage une fois la majorité atteinte.

Et en attendant les longs voyages de plusieurs années sans retour et sans attache, il me fallait retourner chez mes parents, pour un temps, du moins entre deux voyages. Je n’avais pas prévu de tout plaquer du jour au lendemain, il me fallait donc organiser tout cela. Souscrire à une nouvelle mutuelle et sécurité sociale, gérer les démarches administratives quant à l’université, l’appartement, le Crous et toutes mes bourses… C’est ainsi que j’ai retrouvé temporairement ma chambre d’adolescente, que j’étais alors auparavant, le temps de mettre un peu d’ordre dans mes affaires tout en voyageant plusieurs mois par ci par là.

Des petits city trip en Alsace pendant la période de noël, un tour d’Europe de l’Est en auto-stop de deux mois, un voyage en Guadeloupe d’un mois, quelques city trip et un trekking dans le Sud-Est de la France etc…

Plus les petits boulots de cet été comme ce séjour Trappeur d’un mois en tant qu’animatrice référente dans les Pyrénées pour me payer mon billet d’avion pour la Nouvelle-Zélande, et d’autres encore…

 

Entre voyages de plusieurs mois, jobs d’étés et tâches administratives, il m’a fallu retrouver le cocon familial quelques semaines par ci, par là dans l’année.

Après avoir vécu presque 3 ans seule dans un appartement de 41 m2, retrouver ma petite chambre de 7 m2 fut une question d’adaptation.

Les meubles entassés les uns contre les autres ne me permettaient pas de circuler librement ni de m’adonner à mes autres passions. Tout s’entassait à terre, je ressentais un besoin urgent d’espace et surtout de rangement.

Je me suis donc décidée à acheter un lit en mezzanine, certes moins confortable, mais qui me permettrait d’ajouter quelques meubles de rangement en supplément dans cette minuscule chambre.

Et alors que je naviguais sur internet à la recherche de la perle rare, j’ai eu une montée d’excitation à l’idée de refaire complètement ma chambre. Quitte à changer de lit, autant tout refaire et vivre dans un lieu qui me correspond et dans lequel je me sens bien ! D’autant plus que lorsque je suis chez moi, je reste enfermée dans ma chambre à longueur de journée, en bonne solitaire que je suis, à dévorer des livres ou à m’adonner à diverses activités créatives. En outre, on ne peut pas dire que la relation avec mon père soit au beau fixe, elle ne l’a jamais été d’ailleurs.

 

Cette décision, d’un point de vue objectif, me parait déraisonnée et irréfléchie. Je ne suis chez mes parents que temporairement, pourquoi perdre mon temps et mon argent dans cette soudaine entreprise ?

Je ferais mieux de garder cet argent pour d’autres voyages, riches en expériences et en souvenirs. J’en suis parfaitement consciente malheureusement. Je m’en suis souvent faite la réflexion, je me suis autocritiquée… et j’ai flagellé mes principes moraux…

Le plaisir que je retire à aménager et décorer un lieu de vie est intense !  Je peux naviguer des heures sur internet à la recherche d’objet décoratif vintage, vagabonder et errer dans les magasins de meubles, l’esprit tourné vers la matérialisation de cette nouvelle pièce.

J’aime les projets, quels qu’ils soient. Et aménager cette minuscule chambre de 7 mètres carré, en était un qui me motivait impatiemment !

C’est donc avec détermination et joie de vivre que j’ai entrepris ce petit chantier !

 

  • La phase préparatoire

 

Pour commencer, il me fallait redonner une touche de caractère et d’élégance à cette chambre, sans pour autant dépenser des sommes astronomiques.

Le lino effet métallique et la tapisserie avec le nom de toutes les capitales du monde ont bien vite trouvé le chemin de la poubelle.

La décoration NY à l’excès et les petits accessoires industriels ont commencés à s’entasser dans des cartons.

Quant aux meubles en bois que j’avais depuis l’âge de 4 ans (armoire, lit, table de chevet et commode), ils avaient certes du cachet, mais étaient plus adaptés à une chambre de princesse…

Vous imaginez bien l’état de ma chambre antérieure entre mélange de style industriel et princesse… Et où il fallait enjamber le lit pour atteindre le volet, se faufiler entre les meubles pour circuler tout en prenant soin de ne pas devenir obèse, faute de ne plus pouvoir accéder à la chambre.

 

La priorité est donnée à l’espace et au rangement qui me manque cruellement.

Les recherches commencent avec une idée en tête : s’immerger dans un roman de Jules Vernes, ou encore jusqu’à la première moitié du 20ème siècle dans un des films d’Indiana Jones.

Afin d’obtenir un espace d’aventure, d’exploration, de liberté et de souvenir !

 

Je commence par enregistrer des photos d’intérieurs inspirantes sur internet.

 

D’autres, un peu plus enfantines et ludiques qui me font sourires.

 

Je découvre ensuite des objets décoratifs aventureux sur Etsy.

 

Je déniche des meubles me correspondant à merveille à Maison du Monde, je rajoute à ma liste d’envies quelques cartes du monde antique décelées à droite, à gauche, au détour de mes pérégrinations informatiques…

Un fichier informatique dodu sur mon ordinateur commence à prendre forme. Les feuilles de dépenses approximatives sur Word se renouvellent.

Je mesure fréquemment l’espace de ma chambre chaque jours, armée de mon fidèle mètre afin de savoir si ce futur meuble passe éventuellement.

Je repère plancher, isolant, tapisserie et outils secondaires sur Leroy Merlin.

Enfin, après m’être fait une idée précise du rendu final, après estimation du budget et des travaux demandés, je m’œuvre à la tâche !

 

  • Les gros travaux

 

La chambre est désormais vide, les murs sont nus et à mes pieds, la moquette de 90 quand mon grand frère avait encore cette chambre…

Il faut donc reboucher les trous, mettre plusieurs couches de peinture blanche au mur et au plafond, installer l’isolant au sol, élever les prises électriques vers le plafond à hauteur du lit en mezzanine etc…

Après cela, installation du plancher en bois, qui me paraissait incontournable. J’aime sentir le bois grincer sous mes pas, cela apporte une touche de vie et d’authenticité.

Puis, place au tapissage et aux plinthes ! Tous les murs seront beige à l’exception d’un mur turquoise clair afin d’apporter une touche de luminosité et d’énergie à la pièce, tout en restant sobre et pas trop moderne.

 

Papier peint Intissé INFINITY coloris beige clair: 9,95 (x5)

Papier peint Intissé INFINITY coloris bleu turquoise : 9,95 (x2)

Sol Cottage, Ep.12 mm ARTENS : 19,95 https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/sol-stratifie-cottage-ep-12-mm-artens-plus-12-e1500263121

 

  • L’Aménagement

 

La partie la plus plaisante, et de loin ! Là où l’abstrait devient concret, où l’invisible devient palpable…

 

Je commence par rayer ma liste de meuble en les commandant un par un.

 

Certains meubles demandent un peu de travaux, notamment le lit qu’il faut poncer entièrement et enduire de multiples couches de vernis couleur acajou.

 

Puis c’est au tour de ma liste secondaire décorative.

 

 

Faute de place, il y a certains meubles que je ne commanderais pas.

Notamment cette belle bibliothèque ancienne à laquelle on peut accéder au sommet avec une échelle et qui mettait la rat de bibliothèque que je suis en toute ébullition !

 

Faute d’argent, il y certains objets que je récupère et customise.

  • Avec un pot de confiture en verre, une carte routière et du masking tapes, je me fabrique un pot pour y ranger les drapeaux souvenirs des pays que je visite.

IMGP3195

 

  • Avec du papier kraft et une carte routière, je customise une vieille poubelle en métal pour la rendre plus voyageuse.

(Le rendu est temporaire, je compte poursuivre la tâche plus tard, non satisfaite de ce que cela donne actuellement.)

IMGP3122

 

  • Avec de vieilles boîtes à chaussures, une carte routière, du papier kraft, du ruban et des citations, je me fabrique des boites de rangements.

 

  • Je fais de même pour mes journaux de bords. La carte routière : l’accessoire indispensable pour customiser et redonner une seconde vie, voyageuse à de vieux objets !

IMGP3226

 

 

  • Comment donner un air d’aventure à un intérieur ?

 

Pour cela, il faut :

  • Un plancher
  • Des meubles en bois massif
  • Des couleurs chaudes et sobres
  • Des souvenirs de voyages
  • Des malles anciennes, des coffres, des valises …
  • Des cartes du monde antique
  • Un globe terrestre
  • Des accessoires anciens : Vieille boussole, Astrolabe, Sablier etc…
  • Une bibliothèque
  • Des références au voyage et à l’exploration

 

IMGP3056IMGP3113

IMGP3080
Quelques souvenirs de voyages (Egypte, Pologne, Irlande, Guadeloupe, Autriche, Allemagne, République-Tchèque, Espagne, Pays-Bas, France, Etats-Unis, Angleterre etc…)

IMGP3061

 

 

Pour ma part, j’ai aussi rajouté quelques armes blanches de ma collection personnelle (katana, machette indigène etc…) ; quelques objets cosy et cocooning pour mon bien-être personnel (bougie, encens, diffuseur d’huile essentielle etc…) ; mes papyrus d’Egypte sous cadre ; ainsi que les cartes postales des différents pays visités, collés en pèle mêle sur ma porte.

IMGP3070IMGP3079IMGP3168IMGP3096

 

J’ai aussi collé quelques gravures de Jules Verne sur mon mur (issu de mon coffret « vingt mille lieues sous les mers ») ; accroché des drapeaux de prières tibétains sur le lit (en bonne passionnée des spiritualités orientales que je suis) ; fixé des cartes postales vintages et aventureuses du monde entier collectées sur plusieurs mois de Postcrossing ; sans oublier de disséminer par ci par là quelques pierres et minéraux, la litho thérapie étant l’un de mes nombreux centres d’intérêts.

IMGP3064IMGP3106IMGP3181IMGP3067IMGP3134IMGP3086IMGP3089IMGP3144

 

Enfin, je me suis octroyée un coffre à trésor, avec à l’intérieur, du matériel de voyage : duvet, tapis de sol, paille filtrante, cartes IGN, guides de voyages en pagaille, accessoires de ma gopro, chargeurs divers et variés, adaptateurs, batterie solaire, cadenas, pèse-bagage, porte-monnaie pour chaque devise (dollar, livre sterling, livre égyptienne, zloty, couronne tchèque etc…), gogirl (achat qui s’avérera inutile), attelles, écussons de voyage (je n’ai toujours pas pris le temps de les coudre sur mes différents sacs) etc…

IMGP3239

 

  • En conclusion

 

Ma chambre n’est pas tout à fait terminée, certaines finitions sont encore à faire, notamment au niveau des prises électriques.

Je n’ai pas non plus de placard, mes vêtements sont entassés depuis 9 mois dans des cartons dans le salon. Ce n’est pas dérangeant. Les plans ont été faits et le bois a été acheté et coupé sur mesure, il faut donc encore installer cette penderie/bibliothèque sur mesure.

 

Quant au budget, cette chambre a été financée en partie par ma caution d’appartement récupéré (500 euros), les économies faites à chacun de mes jobs d’été (2 000 euros) pour les factures de 2017 (gaz, eau et électricité) que je n’ai plus eu à payer cette année (ayant rendu mon appartement) et par le restant de mes bourses…

Les gros travaux (matériel, isolant, parquet, peinture et colle) ont eux, été financés par mon grand frère, passionné par le bricolage.

 

Globalement, je suis très satisfaite de ma chambre.

Si elle avait été plus grande et si j’avais eu plus d’argent, j’aurais pu en faire quelque chose d’extraordinaire, un mélange de bibliothèque ancienne mêlé à un musée d’histoire.

J’aurais aussi pu y construire un tipi, une cabane en bois, installer un hamac, une balançoire en liane (mon esprit enfantin s’égare…).

Mais je n’oublie pas que je ne suis là que fugacement. Je repars en voyage dans trois semaines pour l’Italie.

Et le 5 février, je m’envole pour un an et demi en Nouvelle-Zélande.

Mais je peux désormais m’adonner à mes diverses passions (à l’exception du sport), je peux circuler dans ma chambre et y ranger toutes mes affaires.

C’est un lieu où je me sens bien, en paix, en sécurité, dans le confort, où je peux me retrouver et me reposer… temporairement avant de repartir pour de nouvelles aventures !

IMGP3242

 

« L’aventure, toujours, permet d’ensemencer les bas-côtés de ces routes stériles et d’éclaircir les ciels sans espoir. Il suffit de croire et de vouloir. »

(Patrice Franceschi)

Auteur :

Petit bout d’aventurière en quête de découverte et de spiritualité, j’ai tout plaqué à 20 ans afin de voyager à plein temps et vivre la vie de mes rêves !

17 commentaires sur « Aménager sa chambre dans un style Explorateur ! »

  1. Ta sélection est déco. Je suis fan des malles en général. J’ai pensé à mettre des flèches sur mes portes avec des petits mots. j’en avais des sympas sur l’île de Ré mais plus de place dans la valise 🙂

    J'aime

  2. Ce n’est pas le style de décoration que j’aurais chez moi personnellement mais ça n’empêche pas que j’aime beaucoup ! J’adore les grosses malles d’ailleurs, et j’en voulais une au pied du lit comme coffre à jouets pour mes futurs enfants. J’aime beaucoup ta sélection Etsy aussi pour les objets !

    J'aime

  3. Impressionnant ! Comme ça tu aura le sentiment de voyager avant ton départ en NZ. Très beau projet que tu as réalisé avec grand succès. Bravo. C’est un budget conséquent mais c’est important de se sentir chez bien soi. Profite bien de cette charmante petite chambre =)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s