Publié dans Irlande, Voyage et Escapade

L’abbaye de Kylemore : entre nature et quiétude !

C’est reparti pour quelques nouveaux articles sympathiques sur le pays des Leprechauns !

Eh oui, je n’avais pas fini d’écrire à ce sujet, l’Irlande est si inspirante et il y a tellement de belles choses à y voir !

Bref, aujourd’hui je vous parle de l’un de mes endroits favoris (Blarney Castle restant incontestablement le number one), un lieu situé au fin fond de la nature Irlandaise : l’Abbaye de Kylemore !

Pour cela, on repart dans le Connemara (youpiiiii) au pied du magnifique lac Pollacappul (entre nous, j’adore la consonance de ce nom…).

imgp9048

 

Petit brin d’histoire (vous pourrez vous couchez moins bête ce soir) :

 

L’abbaye remonte à 1867, date de la construction du château sous l’égide de Mitchell Henry et de son épouse Margaret Vaughan qui tombèrent sous le charme de la région.

Au cours de la 1ère guerre mondiale, des sœurs Bénédictines y ont élus domicile, fuyant leur monastère d’Ypres, en Flandre. L’abbaye est donc devenue un foyer monastique dès 1920.

Par la suite, cela devint un internat pour jeunes filles de renommé internationale jusque juin 2010.

Aujourd’hui, la communauté Bénédictine réside toujours au sein de ce château et vous pourrez vous procurer nombre de leur travaux manuels (poterie, chocolaterie, cosmétiques etc…) au cœur de leur boutique de produits artisanaux.

imgp8897

Voili, Voilou ! Pas trop de bavardage et de blablatage historique, ce n’est pas l’objet de cet article !

 

 

Vous vous en doutez, si je vous parle de cet endroit, c’est que forcément il m’a tapé dans l’œil !

Entre la verdure omniprésente, les montagnes de Duchruach en arrière-plan et la sérénité qui y règne, on ne peut qu’être subjugué devant tant de beauté.

L’abbaye en elle-même est assez belle, côté architecturale, c’est indéniable. Mais ce qui m’a le plus frappée, c’est bien entendu la nature alentour.

D’ailleurs, entre les promenades pédestres dans les bois, les sentiers autours des lacs Pollacappul et Maladrolaun et le somptueux jardin Victorien, vous ne serez pas déçu.

Peut-être que les Midges (ah ces sales bestioles voraces !) vous irriterons, mais au milieu des plantes et des fleurs cosmopolites du jardin victorien (qui a gagné le grand prix de l’Europa Nostra Award 2001 soit dit entre nous), vous penserez vite à autre chose (ou pas) et votre regard sera tourné vers ces 3 hectares de végétations affriolantes.

 

imgp8962

imgp9016

IMGP8953.JPG

imgp9033

imgp9014

imgp9025

imgp8986

imgp8970

imgp8976

imgp8968

imgp9039

imgp9012

« Un simple regard posé sur une fleur et voilà une journée remplie de bonheur. »

Céline Blondeau

 

Désolé, je me dois d’être honnête avec vous chers lecteurs mais moi-même je n’ai pu chasser ces satanés Midges de mon esprit. Si vous y allez en été et sachant que le jardin victorien fut construit sur une tourbière, il me semble probable que vous soyez vous aussi les pauvres victimes de ces créatures chiatiques !

Bref, c’était mon devoir de blogueuse de vous prévenir …

 

 

Une abbaye, un magnifique jardin victorien et ses serres, un bois, des lacs : oui mais pas que !

Au sein de ce domaine de 600 hectares, vous trouverez aussi une grotte, une église Néo-Gothique (ou des chorales du monde entier viennent régulièrement s’y produire), un mausolée ou reposent les premiers propriétaires (bouuuuh), une église bénédictine et un salon de thé.

imgp8934

imgp8942

imgp8914

 

Tout au fond du lac principal, vous pourrez vous essayer à la légende de Kylemore et vaincre la pierre « fer à repasser ». Pour plus de détails, lisez mon article sur le folklore irlandais.

 

Amateurs de randonnées, vous pourrez aussi vous rendre à la statue du Sacré-Cœur accompagné d’un guide entraîné. Vous découvrirez par la même occasion les petits chemins cachés de la montagne. Néanmoins, une réservation à l’avance est nécessaire.

Et mauvaise nouvelle : vous ne pouvez pas y allez de vous-même… C’est avec le guide ou rien du tout ! Et là vous vous dites : mince alors ! J’ai eu la même réaction…

Adieu charmante et désirable petite randonnée en montagne…

 

IMGP8949.JPG
Il ne me reste plus que la balade à dos de mouton pour me remonter le moral !

.. 

Petites informations pratiques pour les lecteurs intéressés :

 

Situé sur la N59 dans le Connemara, l’abbaye de Kylemore est ouverte toute l’année 7j/7.

Le prix d’entrée est de 13€ pour les adultes et de 9€ pour les étudiants (qui a dit que les études n’avaient pas du bon ?).

Etant à proximité du Parc national du Connemara, soit 10 minutes en voiture et 1h à pied, je vous conseille de faire les deux dans la même journée.

Par exemple, vous pouvez partir en randonnée sur Diamond Hills le matin, déjeuner dans le parc national et vous rendre dans le domaine de Kylemore l’après-midi.

L’auto-stop entre les deux endroits est assez facile et vous n’attendrez pas bien longtemps.

Boutique artisanale, toilette, restaurant, parking payant, navette gratuite entre l’abbaye et le jardin victorien… Le site est adapté à tous !

 

Accourez, venez, rappliquez, débarquez et tout ce que vous voulez ! L’endroit vaut le détour !

 

imgp8887

 

« Laisse le vert de la nature t’équilibrer. »

Diana Cooper

Auteur :

Petit bout d’aventurière en quête de découverte et de spiritualité, j’ai tout plaqué à 20 ans afin de voyager à plein temps et vivre la vie de mes rêves !

4 commentaires sur « L’abbaye de Kylemore : entre nature et quiétude ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s