Publié dans Irlande, Tuyaux malins et Conseils astucieux

Faire de l’auto-stop en Irlande !

Nature et verdure à perte de vue, druide et sorcière, dolmen sacrés et forêt centenaires, lutins et leprechauns, paysage spectaculaire et mer de toute beauté : vous voilà donc prêt à découvrir l’Irlande !

Néanmoins, vous êtes quelque peu aventureux et souhaitiez essayer un mode de voyage un peu plus alternatif ? A moins que vous ne soyez fauchés et que vous tentiez de voyager de la manière la plus économique qu’il soit ? Ou encore vous êtes un éternel amoureux des rencontres et souhaitiez croiser la route du plus grand nombre de locaux possible ?

Aucun problème, lancez-vous !

Le pays est génial pour lever le pouce ! (attention, ne confondez pas avec le majeur sinon je ne donne pas cher de votre peau…)

 

  • L’Irlande, un pays facile pour voyager en auto-stop

 

Le pays des Leprechauns est vraiment l’idéal pour un voyage en auto-stop. Non seulement c’est une pratique ancré et courante, mais aussi il y a très peu d’autoroute ce qui facilite le voyage. En outre, les Irlandais sont pour la plupart d’une nature généreuse et sociable. Ils sont toujours prêts à aider leurs prochains et une bonne conversation avec un intéressant inconnu leur fait toujours plaisir !

Personnellement, j’ai toujours attendu en moyenne entre 0 et 15 minutes sur la route. 0 minutes, oui car il m’est aussi arrivé de me faire accoster par un automobiliste le long de la route pour me demander si je comptais faire du stop ! Plus concrètement, j’étais en train de m’éloigner le plus possible de la ville et j’étais prête à me lancer après encore 5 minutes de marche quand ce conducteur m’a devancé et m’a prise avec lui à son bord !

Bon après, il m’est aussi arrivé d’attendre 3-4h le long de la route (et sous une grosse averse !) mais cela ne m’est arrivé qu’une seule fois en 1 mois et demi de voyage entre Oughterard et Cleggan dans le comté de Galway. Pourtant j’étais très bien situé, il y avait une sorte de parking le long d’une route avec une excellente marge de manœuvre pour que les voitures puissent s’arrêter et me prendre. En outre, la route était directe et menait directement jusque Clifden et le trafic routier était normal. Il y avait aussi une excellente visibilité et malgré le temps désastreux, je gardais mon sourire ainsi qu’une adorable peluche en forme de mouton (Shelby pour les curieux) accroché à mon sac-à-dos !

C’était donc juste la faute à « pas de chance » !

Bref, sans quoi faire de l’auto-stop en Irlande, c’est vraiment facile ! (si si !)

 

  • Le moyen de transport économique par excellence

 

Si vous comptez traverser toute l’Irlande et voyager pour une longue durée, l’auto-stop reste incontestablement la meilleure solution. Pour commencer, c’est gratuit (en soi, c’est déjà suffisant non ?) mais en plus, même si le pays est assez bien desservi par les bus, leur prix est vraiment très cher. Il faut compter entre 12 et 20 euro pour un trajet moyen/long. Ainsi, lorsque l’on veut voir le pays en large et en travers, on se ruine très facilement en ticket d’autobus.

L’auto-stop reste donc LA solution pour les petits budgets (ou pour les radins aussi, je sais que cela existe en France et ce n’est pas une espèce en voie de disparition contrairement aux Fugu… … …Qu’est ce que c’est mon précieux ?)

A moins que vous ne comptiez traverser le pays entier en vélo ou à pied (ce qui est tout à fait faisable d’ailleurs)… Les moutons le font bien ! Béééé

 

  • Un outil formidable pour faire des rencontres

 

L’auto-stop, en plus d’être un moyen de transport bon marché, permet aussi d’aller à la rencontre d’autrui et le plus souvent, vous ne le regretterez-pas (ou si) !

Lors de mon voyage en Irlande, j’ai vraiment rencontré des gens formidable que je n’aurais certainement jamais rencontré si je n’avais pas osé lever le pouce. C’était des rencontres qui mettent du baume au cœur, réchauffent l’âme et montre combien le monde est beau et magique pourvus que l’on aille à sa rencontre.

Par exemple, il m’est arrivé de découvrir de nouveaux endroits insoupçonné grâce à la dévotion et à l’entrain de conducteur voulant à tout prix me faire découvrir quelques merveilles de la nature.

C’était le cas de Georgie qui m’avait prise à son bord à Moycullen. Sur la route, au fil de la conversation, je lui expliquais mon amour de la nature et des espaces sauvages et après m’avoir demandé si j’avais le temps, il a tenu à me montrer plusieurs petits coin de nature du côté de chez lui qui lui tenait à cœur. J’ai ainsi pu découvrir des nouveaux petits endroits charmants que je n’aurais jamais été voir si je ne l’avais pas rencontré.

« Il n’y a pas de hasards, il n’y a que des rencontres. »

(Paul Eluard)

Il y a aussi la rencontre de personne généreuse et bienveillante, sensible à notre bien-être et à notre sécurité alors que nous ne nous connaissons même pas.

Ce fut le cas pour Janet, une charmante professeure d’université qui m’a prise avec elle à son bord 1h vers la ville de Cork. Alors que je lui relatais mes récits de voyages et mes prochaines envies, elle me demanda ce que mes parents pensaient de tout cela. Forcément, la discussion dévia vers la sécurité en voyage, les risques et tout cela.

Malgré mes tentatives pour la rassurer sur le voyage en solo pour une jeune fille de 20 ans, elle restait inquiète et ne tenait pas à ce que je fasse de l’auto-stop aussi souvent. Aussi, elle me donna un billet de 50€ afin que je prenne le bus pour mes prochains trajets. Je fus très surprise et bien entendu très gêné, d’autant plus que je la connaissais à peine et qu’il s’agissait d’une grosse somme d’argent. J’ai bien tenté de refuser mais face à son insistance emplis de bienveillance, j’ai tout de même accepté.

Par la suite, j’ai pris un peu le bus pour respecter mon engagement mais bien entendu, lorsque l’on voyage sur une longue période, il arrive toujours un moment où l’argent vient à manquer et j’ai donc repris l’auto-stop par la suite. Peut-être ai-je évité de tomber sur de mauvais automobiliste grâce à elle, je ne le saurais jamais mais ce fut une rencontre vraiment marquante qui donne foi en l’humanité.

Il y aura toujours des personnes prête à vous aider, n’en doutez point ! Les médias relatent sans cesse les risques et tout ce qui touche à la négativité, mais le monde est un véritable arc-en-ciel ! (avec des licornes !)

Ayez foi en l’univers et en vous-mêmes !

 

  • Qu’en est-il des risques?

 

Nous en arrivons désormais au sujet qui fâche : les risques. Je ne vais pas vous mentir, le risque zéro n’existe pas. Mais globalement, ils sont plutôt rares et suivant votre attitude, vous pourrez éventuellement (ce mot est important) les minimiser. Si vous avez confiance en vous-même et ne paraissaient pas effrayés, les gens seront moins tentés de vous agresser. La peur est une porte que vous leur ouvrez, cela va les confortez et les rassurez, ils pourraient ainsi passez à l’acte plus facilement, leur confiance en eux-mêmes étant galvanisé par vos craintes.

Personnellement, je n’ai jamais subie d’agressions en auto-stop. Heureusement d’ailleurs !

Néanmoins, il m’est arrivé une fois de tomber sur un automobiliste très (très) entreprenant ayant le double de mon âge et souhaitant me mettre dans son lit. Je n’étais pas certaine de ses intentions au début mais au fur et à mesure de la conversation, mes doutes se sont envolés et mes craintes se sont confirmées.

Je me souviens qu’au tout début nous parlions de sport, puis il a dévié et a tenu à me montrer des vidéos trash et pornographiques sur YouTube. J’ai d’abord crus naïvement à une erreur, la vidéo aurait pu passer par erreur à une suivante et je lui ais tendu son téléphone avec un sourire gêné pour qu’il remette la bonne vidéo. Mais non, c’était bien la bonne vidéo ! Et il interpréta mon demi-sourire gêné par un accord tacite ou je ne sais quoi.

Il me complimenta sans cesse le long de la route, et malgré mes tentatives pour changer de sujets (notamment en tentant de dévier la discussion vers Game of Thrones), il commença à exprimer clairement ses intentions. Bien entendu, j’ai refusais de suite et je commençais à être très mal à l’aise.

J’ai exprimé clairement un « non ! » mais rien à faire, il était persuadé que nous avions un bon feeling.

Avec le temps, je me dis que j’aurais dus être plus ferme mais c’était la première fois que cela m’arrivait et sur le coup, je ne voulais pas manquer de respect à un automobiliste qui avait eu la « gentillesse » de me prendre à son bord.

L’histoire s’est bien terminé si l’on omet de préciser qu’il m’a retrouvé sur le site de couchsurfing et s’est créé spécialement un compte pour pouvoir communiquer avec moi, et ce avec des messages vraiment lourd 4, 5 fois par semaines pendant 2 mois, auquel je n’ai jamais donné suite évidemment.

Bien entendu, si cela vous-arrive, n’ayez aucun scrupule et soyez ferme dès le départ ! Dire non ne suffit pas toujours et des hommes comme cela entendent seulement ce qu’ils veulent bien entendre. Et si cela dégénère, un petit coup bien placé remet toujours les idées en place ! Je parle bien en cas de légitime défense car je ne veux pas prôner la violence gratuite.

Mais globalement, les agressions sont plutôt faibles en auto-stop et encore plus en Irlande !

 

Le plus souvent, les seuls êtres successibles de vous agresser seront les moutons ! J’en parle en connaissance de cause ! Un jour, alors que je caressais une biquette, l’une d’elles en a profité pour grignoter et manger mes lacets ! Faites donc très attention !!! 😉

 

  • Quelques conseils pour se lancer

 

  • Sortir de la ville le plus possible
  • Se positionner sur une route menant à la direction que vous souhaitiez prendre
  • Laisser une bonne marge de manœuvre et un espace suffisant le long de la route pour que les voitures puissent s’arrêter sans risque et vous prendre
  • Etre visible de loin : cela implique de ne pas se positionner juste après un tournant mais aussi de ne pas porter de vêtements trop sombre
  • Avoir le sourire et la pêche !
  • Petit Bonus pour les filles : Amadouer les conducteurs avec des peluches attendrissantes et adorables sur votre sac ! (initialement, ce n’était pas prévu à cet effet mais ça marche bien !)

 

Si vous êtes débutant, il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! Moi-même, avant de venir en Irlande je n’avais jamais fait d’auto-stop de ma vie, ni avec des amis, ni seule, ni même en France. C’était donc une grosse première !

Mais finalement, passé les premiers moments de gêne ou l’on a l’impression d’être le point de mire de tous les conducteurs, c’est plutôt simple et amusant ! De toute façon, plus vous pratiquerez et plus cette gêne s’estompera.

 

Sinon, il y a aussi un site super sympa qui donne des conseils sur l’auto-stop en général et sur les meilleurs spots par ville, région et pays : c’est http://hitchwiki.org/fr.

Je vais continuer sur les recommandations et vous proposez de faire un petit tour sur le blog d’Anick-Marie Bouchard appelé http://www.globestoppeuse.com/. C’est vraiment le blog à suivre sur l’auto-stop au féminin ! D’ailleurs, elle a contribué à écrire le livre « la bible du grand voyageur » de Lonely Planet que certains d’entre vous possèdent peut-être.

Pour finir sur cette joyeuse lancée, gardez en tête cette citation emplis de vérité d’Hugo Verlomme :

« Le vrai voyage, c’est d’y aller. Une fois arrivé, le voyage est fini. Aujourd’hui les gens commencent par la fin. »

 

imgp5392
Pour les petits curieux, je vous présente Shelby !

Auteur :

Petit bout d’aventurière en quête de découverte et de spiritualité, j’ai tout plaqué à 20 ans afin de voyager à plein temps et vivre la vie de mes rêves !

4 commentaires sur « Faire de l’auto-stop en Irlande ! »

  1. Oui l’auto stop est vraiment un super moyen pour voyager. J’en ai beaucoup fait quand j’étais étudiant dans les Alpes et maintenant que j’ai une voiture je suis toujours content d’aider des gens qui tendent la main. Je vais bientôt en Irlande. Je pense que je vais pouvoir voyager comme ça.

    Aimé par 1 personne

    1. Tu n’aura aucun problème pour lever le pouce en Irlande, le temps d’attente n’est pas très long et les Irlandais sont vraiment accueillants et sympathique. Que du bonheur !
      Je te souhaite un bon voyage 🙂 Ce sera ta première fois en Irlande ?
      J’aimerais bien aider les gens qui lèvent le pouce mais à moto c’est un peu compliqué et je n’ai jamais vus d’auto-stopper dans ma région, mais c’est super de rendre service comme ça !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s